Les Jeep d'Amérique Centrale et Sud

 


Les Jeep en Argentine

Industrias Kaiser Argentina ( IKA ) est fondé en 1955 avec la participation américaine de Kaiser et de la société d'état Industrias Aéronauticas y Mécanicas del Estado. Cette société assemble dès avril 1956 sa première Jeep IKA JA-1 ( CJ5 ). A partir de l'année 1957, tous les éléments de carrosserie et de mécanique seront produite localement et seront spécifiques, mais utiliseront toujours des bases sur châssis CJ5 et CJ6. En 1957 également, la Jeep Station Wagon ( IKA Estanciera ) et le pick-up ( IKA Baqueano ) sont introduit sur ce marché. A partir de 1964, le Gladiator est également produit sur place.

Malheureusement, 1967 marque une date importante, car Kaiser suite à ces problèmes financiers aux USA cède ces parts à Renault qui produisait depuis 1959 dans les usines IKA, des Renault Dauphine et R4. La marque devient alors IKA-Renault et produit toujours des Jeep jusqu'en 1976, le marché s'ouvrant à l'importation mit fin à la production des Jeep, IKA Renault préférant se consacré à la fabrication des modèles de sa gamme tourisme.

Voir aussi: IKA Jeep in Argentina on The CJ3B Page


Les Jeep au Brésil

En 1953, Willys Overland s'installe au Brésil, les premiers modèles sortent d'usine le 24 Février 1954, ils utilisait des pièces importées des USA, mais quelques années plus tard, presque la totalité de la production utilise alors des pièces provenant de fournisseurs brésilien. En 1962, Kaiser Willys Motors est actionnaire à 37,75% de Willys Overland do Brasil, avec un constructeur français, la Régie Nationale des Usines Renault, qui lui est actionnaire à hauteur de 12,09%, le reste des actions est partagées à 0.42% à des actionnaires étrangers et 51,74% à des petits actionnaires brésilien. Les Jeep produites sur place sont des versions brésilienne de le Jeep CJ5 et CJ6 avec des versions spécifiques comme la CJ6 101 en version 2 et 4 portes, puis Willys Overland Do Brasil utilisa d'ancien modèles Jeep, les Stations Wagons et Truck qui deviendrons des Rural en adoptant une nouvelle carrosserie due au talent de Brook Stevens.

En 1967 Kaiser Willys connaît de graves difficultés financière aux États Unies, et préfère vendre ces sociétés en Amérique du Sud, l'affaire se fait avec un constructeur américain Ford. Le logo Ford apparaît sur les Jeep. La gamme Jeep sera donc re-motorisé avec des moteur Ford, la gamme Jeep s'éteindra progressivement pour être remplacé par des modèles spécifiques Ford.

Voir aussi: "Jipes" in Brazil on The CJ3B Page


 Les Jeep in Colombia

Voir aussi: Jeeps in Colombia on The CJ3B Page


   Les Jeep au Venezuela

Après les importations de Jeep des USA ou de pays voisins comme le Brésil, AMC installe une usine de montage dans les années 80 à Carabobo, cette usine doit assurer l'assemblage de Jeep CJ et Wagoneer pour le Venezuela et la Colombie. Chrysler reprend la succession d'AMC pour les nouveaux modèles. Dans ce pays, la demande est très forte pour des véhicules à carrosserie intégrale tôlée, de ce fait apparaisse des modèles spécifiques comme les versions Llanero de la Jeep CJ7 et plus tard Wrangler en version courte et longue. La gamme SJ Wagoneer est également particulière avec ces versions sport et pickup.

 Voir aussi: Jeeps in Venezuela on The CJ3B Page


  

Jeep family.cherokee-fr.com. © Copyright Hubert Cossard, mise à jour de cette page le 13 juillet 2014.
Pour m'envoyer vos commentaires: mail
Hubert Cossard